UNIVERSITE du TEMPS LIBRE LAMBALLE-PENTHIEVRE
UNIVERSITE du TEMPS LIBRE LAMBALLE-PENTHIEVRE

LE JOURNAL DES ADHERENTS

Le conseil d'administration vous propose cette page qui sera notre lien : de l'humour, des bonnes adresses, des nouvelles, des paroles d'adhérent, les meilleures vidéo du web, etc ...

Le journal d'octobre vous propose le compte rendu du voyage en Val de Loire ...

Nous vous souhaitons à toutes et à tous une bonne rentrée universitaire !

 

                                                                           Le comité  de rédaction

Trois questions à Martine HOUEE

Responsable du pôle ATELIERS  à l'UTL

Martine, comment êtes vous devenue responsable des ateliers ?

Martine HOUEE

Sollicitée par Gérard GOUVARY Président de l‘UTL, j‘ ai intégrée le conseil d‘administration en septembre 2013.

A ce titre j‘ai eu la responsabilité de l‘atelier Mémoire et j‘ai participé à la commission Vie pratique et Société. Au départ de Gérard GOUVARY en 2015, le conseil d‘administraion a souhaité revoir l‘organisation en place pour décharger la fonction du Président et a propossé une nouvelle répartition des tâches en créant en plus du Président, trois Vices Président.e.s : un.e responsable des Voyages, un.e responsable des Ateliers, un.e vice-président.e chargée des conférences.

      Au vu de mon ancienne fonction en qualité de Responsable Formation j‘ai postulé au poste de Responsable des Ateliers en septembre 2015 fonction que j‘occupe toujours.     

x

En quoi consiste le rôle de responsable ?

Martine HOUEE

   Le responsable des ateliers: 

- veille au respect et au maintien de la politique de la mise en oeuvre des Ateliers qui est décidée par le conseil d‘Administrion de l‘UTL, selon les critères de l‘utl, à savoir : Chaque Atelier est géré en direct par l‘association ou déléqué à un prestataire externe, soit suivi par un membre du conseil d‘Administration, à chaque atelier est nommé un référent. L‘utl s‘interdit de créer des ateliers qui existent au niveau du tissu local et ils s‘autofinancent

- suit les conventions liant l‘association aux prestataires externes et aux personnes salariées pour l‘animation des ateliers qui engagent la signature de la Présidente

- propose, à chaque année universitaire le progamme des ateliers reconduits ou non et les nouveaux projets qui seront validés par le CA : ce travail d‘équipe fait l‘objet d‘analyse des bilans et nous demande pour certaines actions de savoir rebondir, ou s'adapter... Comme par exemple face au COVID, où un protocole a été mis en place pour chaque atelier.

  Et, enfin, étudier les nouveaux projets !

x

Que vous apporte cette responsabilité ?

Martine HOUEE

         Cette fonction relationnelle, transversale et de partage au sein de notre organisation me correspond tout à fait. j‘ai toujours à coeur de veiller à mettre à disposition tous les éléments nécessaires à la promotion, aux  ‘inscriptions aux ateliers pour les échéances de la vie associative (Forum des associations, assemblée générale etc ...

           Très à l‘écoute des préoccupations des collègues et des adhérents avec le rôle de conseil et d‘aide pour faire valoir nos ateliers en relation avec la  Présidente.

         Les ateliers sont des lieux où les gens se retrouvent par affinité, c‘est aussi un tremplin pour certains qui découvrent de nouvelle disciplines (école de musique, par exemple).

        Nous sommes très ouverts à vos attentes, vos suggestions !!!!!!!!

     Au titre de l‘année 2019/2020, 400 adhérents ont participé à ces activités... Merci et bravo à vous tous ... Cela me conforte à poursuivre mon engagement avec l‘équipe dynamique que nous sommes avec vous, toujours fidèle à nos rendez vous.

x

Le voyage en Val de Loire !

Il s'en est fallu de peu ...

Il s'en est fallu de peu que cette balade " sur les pas de Léonard de Vinci " ne se fasse pas . Grâce aux dernières inscriptions, nous sommes partis à 26 et nous n'avons vraiment pas regretté.
Le voyage a été superbe à tout point de vue : Le temps nous a gâtés surtout pour la 1ère soirée sur le Cher à la découverte de l'histoire de Chenonceau en bateau ; c'est vrai qu'à Tours nous avons été bien arrosés mais nous visitions le musée du compagnonnage et ses chefs d'oeuvre.

Des visites diversifiées !

Les visites étaient très diversifiées, dès le 1er jour nous avons enchaîné une visite de cave de vins de Loire(excellents les blancs!), une champignonnière avec dégustation de champignons de Paris crus et découverte historique et artistique de Chenonceau, Amboise, le Clos Lucé nous ont ravis mais le plus beau était Chaumont car nous avons eu la chance de tomber sur un concours d'Art Floral et toutes les salles étaient décorées de bouquets gigantesques et magnifiques.

x

Guides et chauffeur extra !

Nos guides nous ont appris beaucoup de choses, certains avec humour, d'autres en professionnel et ce qui est intéressant pour nous, c'est que nous retrouvions d'une visite à l'autre les informations à retenir.
Les chambres à l'hôtel étaient grandes et confortables, et les repas tout à fait corrects (si ce n'est un paleron qui s'est pris pour un rosbeef à la sauce au miel???)
Notre chauffeur, oh non, notre conducteur était "classe" mais surtout c'était un artiste avec son autocar : Déjà pour rentrer dans la cour de l'hôtel, il ne fallait pas être manchot mais les dédales de Tours ont eu sa peau et pour manger, il a fallu marcher, un peu, histoire de s'ouvrir l'appétit.
 

x

Le bilan...

Bilan très positif et merci encore à ceux qui nous ont fait confiance et qui ont accepté de bonne grâce les impératifs des masques, du gel etc etc... Mais cela valait le coup.

                                                              Marie Antoinette ROUXEL         

x

Sortie patrimoine du 15 octobre ...

Le compte rendu ....

L'atelier "Patrimoine" : Le château de Craffault

Jean-Paul RIPOCHE

    

« Cette première sortie avec mesures préventives face au risque Covid s’est bien déroulée, avec un temps relativement clément.

Dans un premier temps nous avons pu admirer le château de Craffault dans son écrin de verdure, ses plans d’eau, sa chapelle et son potager. La visite s’est achevée par les écuries où visiblement les chevaux étaient bichonnés : chauffage, éclairage électrique, faïence dans les mangeoires…

A bientôt,

Jean-Paul

L'atelier "Patrimoine"  :  Le camp de Péran

Jean-Paul RIPOCHE

  

Ensuite nous sommes allés au Camp de Péran, lieu mystérieux pour son origine, gauloise, romaine comme l’indique encore les cartes topographiques, du X ième siècle par la datation au carbone 14, viking selon la légende et le denier d’argent retrouvé au début des années 80 ? Ce qui est sûr, c’est la présence d’une fortification circulaire constituée d’un premier fossé, suivi d’une butte de terre avec probablement un rempart en bois, d’un second fossé et pour finir d’un mur de pierres dont la vitrification pose un nouveau point de discorde : a-t-il été incendié par les troupes de Barbetorte venu bouter les Vikings hors de Bretagne, ou était-ce un mode de construction solidifiant la maçonnerie de pierres sèches ? Notre guide, Gérard MATSER, étudiant en master2 à Rennes, compte bien découvrir de nouveaux éléments de réponse à toutes ces questions en y effectuant de nouvelles fouilles.

La journée s’est achevée dans la médiathèque de Plédran où Mr Hervé LE GOC nous a fait découvrir l’exposition des facsimilés des objets retrouvés. »

x

Pour entretenir vos zigomatiques :

 

Une histoire de mains :

Parmi les différentes mesures prises pour lutter contre l'épidémie du coronavirus, il est demandé de ne pas se serrer la main.

Par contre, il est possible – et c'est même recommandé – de se serrer les coudes. Il ne faut donc plus tendre la main, ne plus faire des pieds et des mains, seulement des appels du pied afin de garder les mains libres.

Si vous êtes à la tête d'une association et que vous vouliez vous retirer, impossible de passer la main ; certes, il reste la solution de vous faire sortir à coups de pied dans l'arrière-train mais ce n'est pas très élégant et l'on peut très vite en venir aux mains.

Pour les amoureux qui ont le cœur sur la main il est illusoire de le donner, ni même de le partager : les mariages vont tomber en désuétude car plus personne ne fera une démarche pour demander la main de l'être aimé.

Autre conséquence grave pour la démocratie : désormais la politique de la main tendue est vouée à l'échec, être pris la main dans le sac sera moins grave que de donner un coup de main.

Bien sûr, la main gauche doit ignorer ce que fait la main droite mais si elle a donné de l'argent de la main à la main, il sera nécessaire de lui passer un savon.

C'est dans la tribulation qu'il convient d'être fort, l'épidémie génère un sentiment de peur ; la solution ? - S'en laver les mains et prendre son courage à deux mains, surtout en mains propres.